Le livre venu d'une autre planète. Télécharger et lisez-le par vous-meme !

Le Mouvement Raelien

Questions fréquemment posées

Questions sur le Message Raëlien

  • Pourquoi ont-ils besoin d'une Ambassade ?
    D’après l’encyclopédie Wikipedia, une ambassade est la représentation diplomatique d'un État auprès d'un autre. C’est un lieu où sont établis les locaux de cette activité. C’est aussi le symbole de la reconnaissance réciproque de l’existence de deux peuples qui souhaitent entretenir des relations durables et enrichissantes.

    Les Élohim souhaitent de tout cœur rétablir des liens concrets avec ceux qu’ils ont créés. Si nous sommes leurs enfants créés scientifiquement, nous sommes aussi leurs frères de l’espace. Ils sont très attentifs au fait de ne pas nous imposer leur présence. Ils reviendront officiellement sur terre lorsque nous aurons manifesté le désir concret de les accueillir. Ils pourraient bien sûr apparaître avec leurs vaisseaux place de la Concorde à Paris, sur la place Rouge de Moscou ou n’importe où ailleurs s’ils le souhaitaient. Techniquement cela ne leur pose aucun problème. Mais Ils ont conscience que s’ils agissaient de cette manière, ils provoqueraient un choc psychologique d’angoisse dans la population tel qu’il serait très difficile de rétablir la sérénité dans les esprits des gens effrayés.

    Par respect et par amour pour nous, ils préfèrent attendre que nous soyons demandeurs d’un tel événement. C’est pourquoi ils nous ont envoyé leur dernier messager ‘‘Raël’’. Le Mouvement raëlien qui soutient l’action de ce dernier prophète, milite sur toute la planète pour que la création de cette ambassade voie le jour et soit le signe tangible que la majorité des humains aspirent à cette extraordinaire rencontre et aux échanges et bienfaits qui en découleront obligatoirement.
  • Pourquoi ne se montrent-ils pas à tout le monde ce qui confirmerait ce que dit Raël ?
    Imposer leur existence, sans aucune précaution, à une humanité qui n’a pas encore appréhendé l’idée qu’il y ait d’autres formes de vie dans l’univers et que ces formes de vie puissent ressembler à notre espèce, risque d’entraîner un bouleversement psychologique et social au sein de tous les peuples.

    Il serait fort dangereux d’asséner à brûle-pourpoint la réalité de l’histoire du terraforming de notre planète (implantation scientifique de la vie sur une planète vierge) à des peuples qui croient sincèrement à la création divine ou à la lente théorie de l’évolution, alors que notre science ne nous permet pas encore, aujourd’hui, de mesurer les conséquences mentales ainsi que le déséquilibre social et structurel qui en résulterait pour ces peuples.

    Les Élohim dans leur grande sagesse ne souhaitent pas se comporter tels des colonisateurs. Ils souhaitent être accueillis en toute connaissance de cause et de faits. Cette rencontre ne peut se réaliser que si elle est le résultat d’un désir puissant de donner une forme concrète à des liens qui ne pouvaient jusqu’à ce jour qu’être spirituels. La construction d’une ambassade symbolisera ce désir de les retrouver physiquement.
  • Qui a créé les Elohim ?
    D’autres Élohim nés avant eux !

    Pour aborder cette réponse, il est indispensable de parler avant tout de l’infini : l’infiniment grand et l’infiniment petit. Les Élohim ont prouvé que dans cet espace incommensurable qui nous entoure, les étoiles que nous pouvons admirer le soir par ciel dégagé, sont les composantes d’une structure minérale, végétale, animale ou humaine immense à l’échelle de l’infiniment grand.

    Ces étoiles sont des sous-particules d’un atome géant qui, lui-même, compose vraisemblablement une molécule gigantesque d’un organisme vivant à caractère humain, animal, végétal ou bien encore inerte, tel un minéral résidant dans la dimension de l’infiniment grand.

    Lorsque nous regardons en direction de l’infiniment petit, les atomes qui nous composent peuvent être compris comme étant des univers gigantesques à l’échelle de l’infiniment petit, univers habités par un nombre fantastique de civilisations plus ou moins évoluées qui contemplent peut-être leur ciel et leurs étoiles en s’interrogeant sur leur origine et leur situation dans l’univers.

    C’est la notion d’infini que l’on ne peut comprendre qu’avec une large ouverture d’esprit.

    A partir de cette vision de l’infini, grand et petit, on peut comprendre que la vie existe à tous les niveaux de l’infini du temps et de l’espace et se déplace par créations successives. Le témoignage des Élohim quant à leur aventure de la création de la vie sur terre nous permet d’admettre plus facilement que ceux qui les ont créés ont été créés, eux aussi, par d’autres créateurs et cela à l’infini. Nous pouvons également envisager qu’un jour nous irons, nous-mêmes, créer de la vie sur d’autres mondes, vie qui, à son tour, fera de même et cela à l’infini.

    Dans l’infini du temps et de l’espace la vie a toujours existé, et existera toujours.
  • Comment les Raëliens peuvent-ils croire à ce que dit un seul homme ?
    La Religion Raëlienne est la seule religion qui invite ses sympathisants à comprendre ce qui est dit avant d’y adhérer. Cette démarche est une démarche saine, non imposée à des enfants voire à des nourrissons ; elle est à la portée d’adultes cultivés.

    Pourquoi ? Parce que c’est la religion qui apporte un message que seule une civilisation développée scientifiquement peut comprendre.

    Il était écrit dans les religions primitives – celles qui sont nées avant l’ère scientifique, donc se sont développées au cours d’une époque où l’on ne pouvait que ‘‘croire’’ – qu’il viendrait un temps où les disciples pourraient comprendre les mystères du ciel et de la terre ; ce serait le temps de l’Apocalypse – traduction exacte : le temps de la ‘‘Révélation’’ – Nous sommes vraisemblablement arrivés à cette époque.

    La compréhension du message des Élohim offre des voies de réflexion très constructives pour la société et très épanouissantes pour l’individu ; elles s’appuient sur des valeurs terrestres existantes, telles la science, l’intelligence et les Droits de l’Homme ; c'est-à-dire sur l’Amour.
  • En quoi un Raëlien est-il différent des gens qui croient en Dieu ?
    Un Raëlien est un humain parmi d’autres humains. Il regarde le monde avec des yeux grands ouverts, il se réjouit à l’écoute des sons harmonisant (instruments de musique et verbe enthousiasmants), il aime à se régaler des goûts subtils qui fondent sous sa langue, il s’excite au contact d’une peau qui l’électrise et s’enivre du parfum d’une fleur épanouie.

    Avant de mettre en œuvre toute chose, il mesure les conséquences de ses pensées, de ses paroles et de ses actions par rapport à quatre plans, à savoir : l’infini ( l'univers ), les Élohim, la société et lui-même. Il ne croit pas en Dieu, pas plus qu’en la théorie de l'évolution.

    Il aime et encourage l’expression des différences chez ses semblables qu’elles soient raciales, culturelles, cultuelles, sexuelles, politiques et/ou sociales car il a bien compris que cette diversité ne peut être qu’un gage de développement.

    Enfin il aspire à, et agit pour, faire de cette planète une planète de paix… de fraternité entre les peuples.
  • Est-ce que les Raëliens considèrent le Raëlisme comme une religion ?
    Oui, si l’on prend le sens étymologique du terme, c'est-à-dire : un espace qui relie (du verbe religare, en latin) les hommes les uns aux autres. Le Raëlisme est une religion ; une religion athée s’appuyant sur la science, l’amour et les Droits de l’Homme.

    Les Raëliens ne croient pas en un ou des dieux et ne sont pas reliés au divin. Cependant puisqu’ils sont convaincus que la vie sur terre est l’œuvre d’une création scientifique réalisée par des humains venant d’une autre planète, les Élohim, ils ont créé un lien très étroit avec ces derniers et se sont rassemblés en religion pour préparer l’humanité à ce grand moment que sera le retour des créateurs, les Elohim.
  • Comment cette philosophie a t'elle changé ta vie et quels bénéfices en retires-tu ?
    Aujourd’hui, le Raëlien que je suis, est satisfait de trouver des réponses, à la fois, rationnelles et satisfaisantes quant à notre origine. Ces réponses m’offrent des fondations sur lesquelles je peux m’appuyer en comprenant, grâce aux nouvelles données scientifiques, et l’origine de la vie sur terre, et celle de ma propre existence.

    En m’appuyant sur le parcours exemplaire de ceux qui ont créé la vie sur la terre, je trouve un horizon fabuleux qui me permet d’imaginer ainsi le large éventail des possibilités présentes et futures profitables à l’individu et à la société : culture de l’esprit, meilleure compréhension des lois naturelles de l’amour, amélioration des relations et des échanges avec les autres.

    Grâce à cette philosophie, j’arrive à porter un regard d'amour et de respect sur mes semblables. Cette liberté d’esprit m’amène alors à accepter, et mieux encore, à apprécier les différences naturelles existantes entre les êtres humains, voire, à m’en enrichir.

    Ce que je peux aussi tirer comme bienfait d’être Raëlien c’est le fait que cette philosophie apporte à ma vie un but original, un but vraiment enthousiasmant qu’aucun autre organisme n’a jamais su me communiquer. Militer pour que l’humanité ne meure plus de faim, faire en sorte que les armements destructeurs de vies soient définitivement réduits à néant, offrir à chacun de recevoir les soins médicaux nécessaires au maintien de la santé de tous, permettre à tout être humain de vivre heureux… sans travailler si tel est son souhait, etc.

Questions sur le Mouvement Raëlien

  • Où est Eve, le bébé cloné ?
    Seuls Brigitte Boisselier, responsable de la compagnie ‘‘Clonaid’’ et les parents d’Ève savent où est l’enfant cloné.

    Le Mouvement Raëlien s’il soutient, à travers le monde, l’idée des bienfaits du clonage, n’a aucun intérêt, ni économique, ni structurel avec Clonaid. Brigitte Boisselier, bien que portant un haut rang dans la religion Raëlienne, exerce librement et sans aucun lien avec le Mouvement Raëlien son métier de scientifique et de responsable de Clonaid.
  • Est-ce que Raël reçoit un salaire du Mouvement Raelien ?
    Il n’y a pas de fiche de paie, pas de paie, pas d’honoraires, absolument aucune rémunération de quelque sorte que ce soit au sein du Mouvement Raëlien. Personne ne touche quoi que ce soit à quelque niveau que ce soit.

    Raël, pour sa part, vit comme tous les écrivains, de ses droits d’auteurs. Il reçoit une fois par an les dons et cadeaux que souhaitent lui faire les Raëliens et d'autres personnes mais cela sans aucune obligation.
  • J'ai lu dans les journaux que vous aviez des orgies, est-ce vrai ?
    Le Mouvement n’organise aucune orgie… au grand dam des personnes qui viennent y chercher un tel piment. Pour cela il est préférable de se rendre dans les clubs d’échangisme où l’on rencontre des gens qui ont envie de partager d’agréables sensations. Si des membres du Mouvement Raëlien pratiquent l’échangisme ou les orgies sexuelles, c’est une affaire privée, entre adultes ; elle ne regarde qu’eux seuls.

    Si la religion raëlienne est ouverte à la liberté sexuelle entre adultes consentants, elle valorise tout autant le choix à la fidélité, le choix des partenaires multiples comme le choix de ne pas avoir de sexualité.
  • Est-ce qu'il y a des réunions ? Je peux y participer !
    Il y a, à différents endroits et dans chaque pays, organisées par le Mouvement Raëlien, des réunions qui sont ouvertes au public.

    Ce sont des réunions d’information où il vous est possible de rencontrer des membres du Mouvement et d’autres visiteurs. Durant ces réunions, vous pourrez vous faire une idée de ce que contiennent les messages des Élohim, apprécier peut-être quelques exercices de méditation sensuelle et y entendre et voir Raël à travers des enregistrements vidéo.

    Le but de ces réunions est de vous apporter un maximum de renseignements sur le Message des Élohim, sur notre organisation et sur nos manifestations.
  • Est-ce que le Mouvement Raëlien est une secte ?
    Dans les pays francophones le Mouvement Raëlien est considéré de la même façon que l’église catholique l’est en Chine, c'est-à-dire comme une secte.
    Dans les autres pays plus respectueux des droits de l’homme, le Mouvement est soit une religion soit un mouvement philosophique.

    Etre appelé secte n’est pas offensant en soi, lorsqu’on sait que ce terme signifie «séparé du tronc commun».

    Le message des Elohim par son contenu différencie assurément notre mouvement des autres religions. Nous sommes tout autant éloignés des courants athées qui eux, croient dur comme fer à la théorie de l’évolution. Nous ne sommes pas évolutionnistes car nous croyons que la vie est le résultat d’une création et nous ne sommes pas pour autant déistes car nous ne croyons pas en l’existence d’un dieu.
  • Vous acceptez des donations, cet argent est utilise comment ?
    Oui bien sûr, les donations sont acceptées dans le Mouvement Raëlien comme elles le sont dans toutes les associations incluant cette volonté dans leurs statuts juridiques.

    Ces dons, donations, recettes des manifestations rejoignent les fonds qui servent pour une partie au bon fonctionnement de l’organisation et surtout à la diffusion des Messages sur la planète, l’autre partie étant réservée à la construction de l’Ambassade. Les fonds disponibles sont placés dans des affaires à caractère scientifique, à vocation pacifique.
  • Quel est le point de vue Raëlien au sujet de la pédophilie?
    Même si nous sommes en faveur de la liberté sexuelle entre adultes consentants, si vous êtes pédophile vous n’êtes certes pas le bienvenu dans le Mouvement Raëlien. Non seulement parce que notre position est très claire : Nous condamnons la pédophilie que nous considérons comme une maladie mentale, mais aussi parce que, contrairement à la politique de l’église catholique qui a toujours caché ses prêtres pédophiles (voir < nopedo.org >) et les a régulièrement déplacés d’une paroisse à une autre, leur permettant ainsi de faire chaque fois plus de victimes à travers leur comportement dégoûtant, le Mouvement Raëlien, lui, suit la stricte politique suivante : Non seulement il expulse sans délai tout membre soupçonné de pédophilie ou de relations sexuelles avec des mineurs, MAIS EN PLUS, il les dénonce immédiatement à la police.

    Certains ont peut-être été attirés par notre philosophie à la suite d’articles diffamatoires parus dans la presse de langue française, articles faisant état du fait que notre philosophie consentirait à la pédophilie sous prétexte qu’elle est favorable à la liberté sexuelle. La réalité est tout à fait autre.
    Quand on a une vie sexuelle épanouie, on ne pense même pas à imposer sa sexualité à des enfants, contrairement à ce que font les prêtres catholiques, à cause de leur manque de sexualité.

    Différents articles ont même fait référence à l’ordre Raëlien des Anges, assemblée de femmes qui veulent développer leur féminité et qui peuvent faire le vœu, si elles le désirent, de vouer leur sexualité uniquement à nos Créateurs et à leurs Prophètes. Elles portent alors une plume rose au cou pour afficher leur désir de n’avoir aucune relation sexuelle.

    Ces femmes décident de se conduire ainsi en toute liberté, tout comme le font les bonnes sœurs catholiques ; le droit de dire non au sexe fait aussi partie de la liberté sexuelle que nous professons. Dans cette organisation les anges mineures doivent signaler le fait qu’elles n’ont pas l’âge sexuel légal en portant une plume noire au cou pour s’assurer qu’aucun adulte Raëlien ne leur fera aucune proposition.

    Certaines de ces anges mineures choisissent également de n’avoir aucune relation sexuelle quelle qu’elle soit, refusant ainsi toute relation avec des partenaires mineurs éventuels, chose que les jeunes filles expérimentent d’ordinaire pendant l’adolescence. Elles portent alors aussi une plume rose.
    Certains journaux ont considéré cette belle décision des mineures de réserver leur sexualité pour nos Créateurs comme un indice de pédophilie, ce qui est complètement ridicule.

    Il est très clair dans la Philosophie Raeëlienne que la pédophilie est un signe de maladie mentale et qu’elle ne sera jamais tolérée au sein de l’organisation. Tout membre, quel que soit son rang, s’il est coupable d’un tel comportement sera exclu et dénoncé aux autorités légales.